Visite de l’Ambassadeur de France à Djibouti au centre de quarantaine Ar-Aoussa le 26 juillet 2020.

L’Ambassadeur de France à Djibouti Arnaud Guillois s’est rendu le 26 juillet au camp d’Ar-Aoussa à Ali Sabieh afin d’échanger avec de multiples partenaires djiboutiens et internationaux sur les solutions pérennes à apporter à la situation des réfugiés et migrants en période de lutte contre le Covid-19 à Djibouti.

Le 26 juillet 2020 l’Ambassadeur de France à Djibouti Arnaud Guillois s’est rendu à Ali Sabieh dans le centre de quarantaine Ar-Aoussa, site de transit destiné au retour volontaire des migrants.

JPEG JPEG

Le centre Ar-Aoussa se situe à 85 km de Djibouti-Ville. Il est composé de 6 secteurs. Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 et de la prise en charge des populations vulnérables, le centre met en place un dépistage automatique des groupes arrivants, un accompagnement des cas négatifs jusqu’à la frontière et un traitement des cas positifs.

JPEG

Le centre est réparti par ethnies afin d’éviter les éventuels conflits entre groupes, offre des services fondamentaux tels qu’hygiène, eau et alimentation, ainsi qu’une prise en charge médicale.

Il a été mis en place en mai 2020 dans le cadre de la réponse à la pandémie de Covid-19 et fait participer de nombreux acteurs djiboutiens et internationaux.

JPEG

Avec le soutien de l’Union européenne et donc de la France, l’OIM a apporté son soutien à l’ONARS dans la planification et la conception du site et a également participé à l’achat de matériels. En réponse à la demande officielle de l’ONARS, le PAM a fourni jusqu’à ce jour plus de 24 tonnes de denrées alimentaires pour 3 400 migrants en transit. L’UNICEF a pris en charge les aspects hygiène et assainissement notamment via la construction de douches et l’approvisionnement en eau.

JPEG

Etaient notamment présents le Ministre de l’Intérieur djiboutien Moumin Ahmed Cheik, le Préfet de la région d’Ali Sabieh Moussa Aden Miganeh, le Secrétaire Exécutif de l’IGAD Dr. Workneh Gebeyehu, l’Ambassadeur de l’Union Européenne à Djibouti Aidan O’Hara, la coordinatrice résidente des Nations Unies, Barbara Manzi, la représentante de l’OIM Stéphanie Daviot , la représentante du PAM Mutinta Chimuka, la représentante de l’UNICEF Melva Johnson.

JPEG JPEG

L’Ambassadeur de France à Djibouti Arnaud Guillois a salué l’action des différents acteurs et a insisté sur l’importance de la solidarité régionale et de multilatéralisme dans la gestion de la problématique migratoire à Djibouti. Il a félicité les autorités djiboutiennes pour leur prise en charge des migrants à Djibouti ainsi que les organismes internationaux qui se sont rapidement mobilisés via leur expertise, leurs compétences et leurs moyens. Avec ses partenaires, il a appelé à une approche humaine, solidaire et régionale de la question des réfugiés, des migrants et des personnes vulnérables dans la Corne de l’Afrique.

JPEG JPEG JPEG

Dernière modification : 27/07/2020

Haut de page