Visite de l’Ambassadeur à Tadjourah

L’Ambassadeur de France s’est rendu du 9 au 11 décembre à Tadjourah où il a rencontré les acteurs locaux.


L’Ambassadeur de France s’est rendu la semaine dernière à Tadjourah où il a rencontré le Préfet, M. Hassan Dabale, ainsi que le Président du conseil régional M. Omar Houssein Omar. L’Ambassadeur a réaffirmé le plein soutien de la France dans le processus de décentralisation mené par l’État djiboutien et a exprimé le vœu qu’un jumelage puisse être établi entre la région et une collectivité locale française. L’Ambassade y apporterait son concours.

JPEG

JPEG

L’Ambassadeur s’est également rendu à l’école de Dafo, accompagné par la coordinatrice du PAM (Programme Alimentaire Mondial) à Djibouti, Mme Olivia Hantz, afin de découvrir le programme de cantines et jardins scolaires mis en place par le PAM avec l’appui de la France. Après une visite du Port de Tadjourah auprès de son directeur M. Mohamed Oubakar, l’Ambassadeur a été accueilli à l’école du forage, à Asouraat, par M. Bouha Ahmed, président de l’association pour la résilience des communautés rurales et M. Mohamed Abdallah, directeur de l’établissement. Il y a visité l’école ainsi que sa bibliothèque, pour laquelle il a fait un don de livres composé notamment de dictionnaires et de livres jeunesse.

JPEG

JPEG

L’Ambassadeur de France a enfin visité la station-service Rubis, où il a été accueilli par le directeur pays, M. Olivier Gasbarian.



JPEG

Le mercredi 11 Décembre, à Dougoum, l’Ambassadeur de France a visité un projet d’agrandissement et de réparation d’un puits, et le remplacement d’une pompe solaire d’alimentation. Ce projet, mené par la Direction d’infrastructure de la Défense (DID) des Forces Françaises stationnées à Djibouti a été inauguré conjointement avec Madame la ministre de la femme et de la famille Moumina Houmed Hassan, Monsieur le préfet de Tadjourah Hassan Dabale Ahmed, et le général de division aérienne Eric Gernez commandant des FFDj. L’Ambassadeur a également remis des dons de livres et dictionnaires à l’école de Dougoum. Cet appui humain et technique accompagne un remarquable investissement de l’ensemble des villageois et de bénévoles français au profit de leur développement durable, de leur artisanat et de l’avenir de leurs enfants.

JPEG

Dernière modification : 16/12/2019

Haut de page