Trésorerie de France

Créée le 1er janvier 2002 la Trésorerie est issue de l’évolution des attributions précédemment dévolues à la Paierie de France, instaurée à Djibouti en 1977 au lendemain de l’indépendance.

La Trésorerie de Djibouti assure les missions classiques de la DGFIP jusqu’à sa fermeture programmée en 2021.

A l’étranger :

  • Contrôle financier déconcentré ;
  • Dépenses de l’État ;
  • Paiement des pensions ;
  • Recouvrement des recettes de l’État ;
  • Centralisation des opérations des régies de l’État ;
  • Tenue de la comptabilité générale de l’État ;
  • Correspondant de la Caisse des Dépôts et Consignations ;

La Trésorerie assure l’agence comptable de trois établissements dotés de l’autonomie financière :

  • Institut Français de Djibouti ;
  • Institut Français du Yémen ;
  • Centre d’Études Archéologiques et des Sciences Sociales également à Sanaa.

La Trésorerie est le poste comptable assignataire des opérations réalisées à la fois par les forces françaises stationnées à Djibouti, les plus nombreuses, et les services de l’ambassade de France, auprès desquels le comptable exerce également un rôle de conseil.

La Trésorier de France est M. Thierry Olland.

Dernière modification : 07/11/2018

Haut de page