PIRATERIE : avis aux plaisanciers et professionnels de la voile

La piraterie continue à sévir dans le golfe d’Aden et l’océan indien, malgré la présence des navires de guerre. Compte tenu des risques considérables d’attaque dans ces zones, la principale recommandation émise à l’attention des plaisanciers est une ferme incitation à ne pas naviguer en voilier dans ce secteur (Golfe d’Aden, Est-Somalie). Les pirates ne s’attaquent pas uniquement aux navires commerciaux, mais aussi aux bateaux de plaisance.
L’acheminement par navire de transport de commerce spécialisé est le seul mode sûr pour le transit de voiliers.

Les pirates ont perfectionné leurs méthodes. Ils opèrent à plus de 1000 nautiques de leurs bases somaliennes grâce au support des bateaux-mères. Ces navires sont capables de naviguer plusieurs semaines en haute mer et de se camoufler dans le trafic maritime régional, avant de déployer des « skiffs » armés et rapides pour attaquer. Ils quadrillent une zone qui avance au nord dans la Mer Rouge et vers Oman, s’enfonce au large dans l’océan indien et longe la côte est-africaine jusqu’à l’embouchure du canal du Mozambique. Il est désormais impossible de contourner la zone de piraterie.
Les tentatives d’abordage sont violentes. Les pirates n’hésitent pas à utiliser fusils d’assaut ou lances roquettes.

Avant de naviguer dans la zone, il est vivement conseillé de communiquer au contact ci-dessous les routes, dates et heures estimées aux points de passage :

- Etat-major de l’amiral commandant la zone maritime de l’océan Indien (ALINDIEN), la cellule de contrôle naval volontaire français.

  • ALINDIEN COMFOREAU
  • tél. : 00 971 26 57 41 22
  • mél. : alindien-comforeau@imfeau.ae (inscrire en objet "pour cellule contrôle naval")

Pour des informations actualisées, des recommandations et un suivi régulier de la piraterie dans le golfe d’Aden et l’océan indien :

- Rendez-vous sur le site de la Force Navale Européenne et retrouvez les rapports actualisés sur les actes de piraterie : cliquez ici

- L’ICC-CCS (International Chamber of Commerce – Commercial Crime Services) propose un suivi régulier des actes de piraterie dans l’océan indien

  • Une carte des actes de pirateries dans l’océan indien et le golfe d’Aden : cliquez ici

Dernière modification : 05/02/2017

Haut de page