Service Sécurité Intérieure

L’Attaché de sécurité intérieure

L’attaché de sécurité intérieure participe à l’application de la stratégie internationale et à la mise en œuvre de la politique étrangère de la France dans les domaines relevant du ministère de l’intérieur. Commissaire de police ou officier supérieur de la gendarmerie, il couvre l’ensemble du champ de compétence de la direction de la coopération internationale (DCI) :

- la coopération technique de la sécurité et de gouvernance,
- la coopération opérationnelle pour participer activement à la lutte contre la criminalité internationale et le terrorisme,
- la coopération institutionnelle qui recouvre les actions multilatérales menées dans le cadre d’organisations internationales et européennes ; les partenariats qui permettent de promouvoir les technologies françaises.

Placé sous l’autorité de l’ambassadeur, il a pour mission :
- de conseiller l’ambassadeur pour toutes les questions techniques relatives à la sécurité intérieure et notamment en matière de lutte anti –terroriste,
- de proposer et mettre en œuvre les programmations de coopération relevant du ministère de l’intérieur (stages en France et dans les Ecoles Nationales à Vocation Régionales (ENVR), missions d’experts, formations locales avec l’appui notamment des Forces Françaises stationnées à Djibouti (FFDj)),
- d’être l’interlocuteur privilégié des autorités de police, de gendarmerie et de protection civile locale,
- de contribuer, en liaison avec la section consulaire, à la sécurité des membres de la communauté française expatriée ou de passage et à la protection des intérêts français à l’étranger.

La Direction de la Coopération Internationale DCI

PNG Première direction commune police / gendarmerie nationales, la direction de la coopération internationale concrétise le rapprochement des deux institutions de sécurité intérieure. Créée le 1er septembre 2010, elle rassemble policiers et gendarmes qui œuvrent, côte à côte et de concert, à la coopération policière internationale mise en place par la France pour mieux protéger ses citoyens et ses intérêts.

En effet, les diverses menaces, comme le terrorisme, le trafic de drogue ou la cybercriminalité, prennent souvent naissance hors de nos frontières. Pour les contrer, la coopération entre pays doit s’accentuer. Pour ce faire, le réseau des Services de Sécurité Intérieure, composé de 300 policiers et gendarmes, placés sous l’autorité des attachés de sécurité intérieure, ainsi que 10 experts en sécurité civile, déployés dans 76 ambassades et couvrant 147 pays, constitue une valeur sûre.
Ce réseau peut s’appuyer, pour sa coordination et le montage des actions de coopération, sur un échelon central implanté à Nanterre - Paris la Défense.

Dernière modification : 21/08/2017

Haut de page