La coopération de sécurité

La coopération de sécurité à Djibouti s’adresse aux trois forces de sécurité traditionnelles que sont la gendarmerie nationale, la police nationale et la protection civile. Elle met en œuvre les projets définis en liaison avec les autorités djiboutiennes, en fonction des priorités fixées par la direction de la coopération de sécurité et de défense.

JPEG

La coopération est assurée par un officier de gendarmerie, conseiller technique du chef d’état major de la gendarmerie, un sous-officier positionné auprès du commandant de la section de recherche et par un officier de police, conseiller technique du directeur général de la police nationale, un officier de gendarmerie expert auprès de l’IGAD, d’un officier de gendarmerie, chef du projet d’école nationale à vocation régionale (police judiciaire), placés sous l’autorité de l’attaché de sécurité intérieure.

Elle bénéficie du soutien logistique de la mission de défense.

Pour en savoir plus sur l’organisation de la mission de sécurité intérieure, rendez-vous ici.

Dernière modification : 23/10/2018

Haut de page