La 68ème session des auditeurs de l’IHEDN de passage à Djibouti

Du 15 au 19 janvier 2016, près d’une centaine de personnalités civiles et militaires membres de la 68ème session nationale « Politique de défense » de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) ont visité Djibouti. Grâce à des conférences, des visites ainsi que des démonstrations dynamiques, les auditeurs ont pu appréhender l’environnement dans lequel évolue l’armée française et saisir les enjeux stratégiques de la Corne de l’Afrique. Ils ont également échangé avec des interlocuteurs-clés dans la région afin de recueillir des éléments sur leur thème d’étude : « Puissance et sécurité ».

Dès leur arrivée, les 96 auditeurs ont participé à une série de conférences prononcées par plusieurs intervenants, civils et militaires, dont une de M. Christophe Guilhou, Ambassadeur de France. Puis, les auditeurs ont visité les emprises des Forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj). Ils ont ensuite rejoint le désert du Qaïd, où le 5ème régiment interarmes d’outre-mer leur a présenté la mise en œuvre d’une batterie de mortiers de 120 mm héliportée par les Puma du Détachement de l’aviation légère de l’armée de Terre (DETALAT). Plus tard, depuis l’observatoire d’Ali Odé, les auditeurs ont assisté à une manœuvre aéroterrestre d’un sous groupement tactique à dominante infanterie appuyé par des éléments aériens.

Dans un second temps, dans le désert du Grand Bara, les auditeurs ont assisté à l’entraînement des moyens aériens des FFDj : interception d’un C160 Transall par des Mirage 2000 puis posé d’assaut avec débarquement d’un groupe motorisé des forces spéciales, show of force et appui-feu des avions de chasse, débarquement et récupération de commandos par hélicoptères de manœuvre.

Enfin, le lendemain, les convois se sont déplacés sur Arta Plage pour observer un largage de parachutistes en mer, suivi d’une action vers la terre exécutée par les commandos Marine appuyés par les moyens du DETALAT, de la base aérienne 188 et de la base navale.

Depuis près de 80 ans, par la diversité de ses formations et de ses auditeurs, l’IHEDN est un lieu de diffusion des savoirs, de sensibilisation et de rayonnement. Il poursuit son action tant au plan national qu’à l’international. En effet, chaque année, plusieurs personnalités djiboutiennes participent au forum de l’IHEDN sur le continent africain qui réunit une soixantaine d’auditeurs de haut niveau, venant des pays du continent africain et des organisations régionales et sous régionales.

Crédits photos : FFDj/Ralph Veron
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

Dernière modification : 05/09/2017

Haut de page