Amitié franco-djiboutienne : les militaires djiboutiens et français sautent ensemble pour la Saint Michel

JPEG

Jeudi 29 septembre 2016, cinq élèves officiers de l’académie militaire interarmées d’Arta (AMIA) ont sauté en parachute aux côtés de leurs frères d’armées français.

Le lieutenant ELEYEH, commandant de promotion de la 1re année et Christophe Guilhou, ambassadeur de France près la république de Djibouti, ont quant à eux effectué un saut en tandem d’une altitude de 3 000 m avant de participer, en compagnie du lieutenant-colonel MAHAMMAD MOUMIN, commandant en second de l’école, et des officiers marocains coopérants à l’AMIA, au traditionnel repas de la famille des parachutistes.

JPEGL’académie constitue le creuset des officiers de la République de Djibouti, tous corps confondus (Forces Armées Djiboutiennes, Garde Républicaine, Gendarmerie, Garde-côtes). Inaugurée le 28 janvier 2010, elle recrute chaque année par concours une trentaine de candidats issus du civil ou déjà sous l’uniforme. Née sous l’impulsion du président de la République Ismaïl Omar Guelleh, l’académie développe grâce à son cursus de formation générale et militaire de haut niveau sur trois ans en langue française, les savoir-faire indispensables aux officiers, notamment en termes d’aguerrissement par l’intermédiaire de la formation parachutiste.

Ainsi, en février dernier, à l’instar des promotions précédentes, tous les élèves officiers de la 7e promotion décrochaient le brevet militaire parachutiste français à l’issue de la formation et des sauts effectués avec les forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj).

JPEG JPEG

Dernière modification : 10/10/2016

Haut de page