Il y a cent ans, la première victoire aérienne de l’Histoire était remportée par un équipage français.

JPEG
Crédits : Adc Hervé Receveur - Armée de l’air
Dans le cadre des célébrations du centenaire de la Grande guerre à Djibouti, l’Ambassade de France, les Forces françaises stationnées à Djibouti et l’institut français de Djibouti, ont rendu hommage au sergent Joseph Frantz, sous-officier pilote et au caporal Louis Quenault, mécanicien, qui, le 5 octobre 1914, abattent un avion de reconnaissance allemand remportant ainsi la première victoire aérienne enregistrée. Cet événement marque une étape décisive dans l’histoire de l’aéronautique militaire puisque le ciel n’abrite plus uniquement des missions d’observation, mais également des combats.

A cette occasion, la cérémonie organisée à la base aérienne 188 sous la présidence du général Philippe Montocchio, commandant les forces françaises stationnées à Djibouti, a rassemblé M. Serge Mucetti, Ambassadeur de France, M. Wolfgang Piecha, Ambassadeur d’Allemagne, M. Tom Kelly, Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, le général Hassan Ali Kamil, représentant du chef d’état-major des forces armées djiboutiennes, qui ont tous pu admirer une exposition statique réunissant aéronefs actuels et photos d’époque, ainsi que le défilé de trois Mirage 2000 de l’escadron de chasse 3.11, dignes représentants des appareils de la Grande guerre.

Dernière modification : 05/09/2017

Haut de page