Formation de formateurs sur la réduction de la vulnérabilité aux MANPADS (Man Portable Air Defense System) de l’aéroport international de Djibouti-Ambouli

Du 26 février 2017 au 9 mars 2017, une équipe d’experts français a réalisé une formation de formateurs sur la réduction de la vulnérabilité aux MANPADS (Man Portable Air Defense System) de l’aéroport international de Djibouti-Ambouli.

L’équipe était composée du Commandant Thierry GACHOT (expert Armée de l’Air – DGAC/PARAC) et du Lieutenant Matthieu MOREL (expert GTA), renforcée en début de mission par le Lieutenant-colonel de Réserve Thierry LAFORET (expert GTA et commandant de bord Air France).

Face à la menace des systèmes MANPADS et des Armes d’infanterie qui pèse aujourd’hui sur l’aviation civile, l’objectif poursuivi consistait à former des formateurs locaux en vue de permettre à la République de Djibouti, en coopération avec la France, de conduire à court terme des missions de réduction des vulnérabilités de sa plate forme aéroportuaire.

Le correspondant des autorités djiboutiennes pour cette mission était Monsieur Waberi DJAMA, conseiller juridique de l’AAC (Agence pour l’Aviation Civile).

La mission a été réalisée au profit de 22 stagiaires désignés par l’AAC auprès de services directement concernés par la sûreté aéroportuaire et la navigation aérienne, selon les critères fixés au préalable par les instructeurs : des cadres de l’AAC, du contrôle aérien, du gestionnaire d’aéroport, de la gendarmerie (dont la gendarmerie des transports aériens), de la PIF (police immigration et frontières), des gardes côtes et de l’armée de l’air djiboutienne.

La formation initiale dispensée durant le séjour a permis d’apporter aux stagiaires l’ensemble des connaissances et des savoir-faire utiles à la réduction des vulnérabilités de l’aéroport de Djibouti-Ambouli.

Les cadres formés auront vocation à servir de point d’appui aux autorités djiboutiennes dans la conduite locale de l’évaluation de la menace.

JPEG

Dernière modification : 09/03/2017

Haut de page