Formation pédagogique à la pratique de la police judiciaire

Dans le cadre de la création de l’école internationale de perfectionnement à la pratique de la police judiciaire (EI3PJ), deux spécialistes français ont dispensé des cours de formation pédagogique à Djibouti du 25 mars au 12 avril 2018.

Une école internationale de perfectionnement

L’école internationale de perfectionnement à la pratique de la police judiciaire (EI3PJ) verra le jour à l’automne 2018. Cette école ouverte aux policiers et gendarmes OPJ francophones africains délivrera des cours de perfectionnement en matière de lutte contre la criminalité et permettra de former des techniciens spécialisés en identification criminelle. Les futurs stagiaires disposeront de moyens avancés (salles de cours, laboratoire d’analyse, maison témoin, etc.) leur permettant d’étudier et de pratiquer dans des conditions optimales.

La France et les autorités djiboutiennes s’engagent pour faire de ce projet d’Ecole Nationale à Vocation Régionale, une réussite de la coopération bilatérale en matière de sécurité intérieure.

Former les encadrants

Les futurs encadrants de l’école devraient être issus de la Gendarmerie et de la Police.

Le programme de coopération de sécurité intérieure de l’Ambassade de France a permis à deux spécialistes du Commandement des Ecoles de la Gendarmerie de se rendre à Djibouti pour former dix-sept officiers et gradés de la gendarmerie à la pédagogie durant trois semaines. Une partie de ces personnels djiboutiens ont vocation à enseigner au sein de l’EI3PJ.

Durant ces trois semaines intensives de formation, les deux gendarmes français ont eu affaire à des stagiaires particulièrement studieux et motivés qui ont mis en pratique les méthodes qui leur ont été enseignées. Cette formation pédagogique sera complétée par une formation technique conduite par le Centre national de formation de police judiciaire français.

Dernière modification : 22/04/2018

Haut de page