Formation des magistrats djiboutiens

Depuis le 23 octobre, le procureur général honoraire de Lyon, Jean-Olivier Viout, membre sortant du conseil supérieur de la magistrature, anime une série de séances de formations au palais de justice de Djibouti.

JPEG

Sous forme de conférences et tables rondes, elles s’adressent aux magistrats du tribunal de première instance et de la cour d’appel et abordent diverses thématiques : rationalisation de l’organisation des services, gestion des flux, résolution de difficultés procédurales, projet d’informatisation de la chaine pénale, rapports du siège et du parquet, harmonisation des jurisprudences du premier degré de juridiction et de l’instance d’appel etc….

JPEG

Initiées en 2015, ces rencontres, organisées en étroite collaboration avec le procureur général de la république Djama Souleiman, ont inclus, cette année, un échange avec les avocats du Barreau de Djibouti ainsi qu’une séance de travail avec les officiers de police judiciaire de la gendarmerie et de la police nationale. L’intérêt porté à ces formations par le ministre de la justice de Djibouti s’est manifesté par sa présence à l’ouverture de plusieurs des conférences.

Dernière modification : 30/10/2016

Haut de page