FFDj : réhabilitation de deux passages à gué par les sapeurs du 5e RIAOM

Suite au passage du cyclone « Sagar » à proximité de Djibouti le 19 mai 2018, des pluies diluviennes ont provoqué des inondations rarissimes pour la Corne de l’Afrique et ont fait déborder les oueds, endommageant les nombreux passages à gué des pistes djiboutiennes.

JPEG

Une équipe de sapeurs du 5e régiment interarmes d’outre-mer est intervenue sur très court préavis avec deux engins de travaux pour réhabiliter deux passages à gué dans la région de Koron et Maryam et ainsi permettre aux convois militaires comme aux véhicules civils de traverser à nouveau.

La parfaite coordination des moyens et la réactivité du personnel engagé ont permis une remise en état rapide du passage à la grande satisfaction de la population locale.

Les 1 450 militaires des forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) sont implantés à Djibouti conformément au traité de coopération de défense signé en 2011 avec ce pays. La base opérationnelle avancée (BOA) qui les accueille, offre aux armées, à l’instar de la BOA de Côte d’Ivoire, des capacités diverses : véritable réservoir de forces, elle participe à la défense des intérêts français, au soutien logistique des opérations sur le continent, tout en contribuant aux actions de coopération militaire au profit notamment de plusieurs pays africains. Par ailleurs, les forces françaises stationnées à Djibouti soutiennent leurs partenaires de la communauté économique régionale de l’Afrique de l’Est en vue de consolider leurs capacités militaires, notamment dans le cadre de leur participation aux opérations de maintien de la paix.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Dernière modification : 07/06/2018

Haut de page