Discours de l’Ambassadeur de France lors de la Foire internationale

A l’occasion de son 110ème anniversaire, la Chambre de commerce de Djibouti organise du 3 au 7 décembre 2017, sa première foire internationale. En marge de cet événement, l’Ambassadeur de France a participé à l’ouverture du Forum International sur l’intégration régionale et l’investissement privé.

JPEG

Un événement majeur

Avec plus de 200 exposants en provenance du monde entier, la première Foire Commerciale Internationale de Djibouti est l’opportunité de rassembler tous les opérateurs économiques, désirant investir à Djibouti ou ailleurs sur le continent.

Dans son intervention, l’Ambassadeur a tenu a féliciter chaleureusement la Chambre de commerce pour avoir réalisé ce tour de force qui consiste à avoir mobilisé autant d’acteurs en l’espace de seulement quelques semaines. La France y est représentée par plusieurs entreprises ainsi que les organisations Business France, Expertise France et l’Agence Française de Développement qui a contribué financièrement à l’organisation du Forum international.

Trois messages clés

  • L’engagement de la France en faveur du développement de Djibouti s’inscrit dans la durée. Au-delà du soutien politique et militaire pour la défense de l’intégrité du pays, la France œuvre à la valorisation de la situation exceptionnelle de Djibouti. La présence de la France et de la communauté française à Djibouti, génère environ 120 millions d’euros par an qui sont réinjectés dans l’économie du pays. La France est également très impliquée par ses actions de coopération notamment à travers l’AFD qui depuis 2008 a octroyé plus de 125 millions d’euros. La France apporte également une contribution majeure aux projets de l’Union européenne en tant que 2ème contributeur net.
  • La France est consciente des atouts de Djibouti et s’emploie à valoriser son attractivité auprès des acteurs économiques et investisseurs français. De fait, ce sont plus de 500 millions d’euros qui pourraient être investis sur fonds propres par des sociétés françaises qui croient dans le formidable potentiel économique du pays et de la région. Ces investissements n’attendent plus que le feu vert des autorités pour s’investir dans le pays.
  • Nous souhaitons accompagner le développement harmonieux de Djibouti. C’est l’une de nos priorités, car c’est le développement harmonieux qui est dans la durée le garant de la stabilité et de la stabilité économique du pays. L’amélioration du climat des affaires est à Djibouti, comme ailleurs, le bras armé de l’attractivité du pays. Nous soutenons cela résolument.

Télécharger l’intégralité du discours (pdf, 68ko).

Dernière modification : 07/12/2017

Haut de page