DJIBOUTI / ARRIVEE D’UN COOPERANT GENDARME EXPERT DANS LE DOMAINE DE LA POLICE TECHNIQUE ET SCIENTIFIQUE DE L’EI3PJ.

L’EI3PJ va accueillir cet été le major Fasciotto, coopérant gendarme français, expert dans le domaine de la police technique et scientifique, afin de renforcer et développer ce volet désormais incontournable de l’enquête judiciaire. Les savoir-faire français dans le domaine criminalistique sont reconnus à travers le monde.

La criminalistique regroupe un ensemble de disciplines dont le but consiste, par des méthodes scientifiques, à alimenter en preuves matérielles concrètes la procédure judiciaire. Elle contribue très largement à la manifestation de la vérité.

Enseignées et appliquées à l’EI3PJ dans les domaines de la photographie, la physicho-chimie et la fraude documentaire, ces méthodes modernes permettent notamment la révélation de traces papillaires (empreintes digitales), mais également de traces biologiques (ex. : traces de sang).

Le développement de compétences en matière de police technique et scientifique constitue une très forte demande des pays d’Afrique francophone et de l’Océan Indien, mais également des pays non francophones de la corne de l’Afrique. Grâce à l’EI3PJ, Djibouti est en capacité de leur proposer une formation très pointue et particulièrement recherchée de Technicien en Identification Criminelle (TIC). Il s’agit d’un stage de huit semaines qui confère une qualification pour procéder à des constatations sur les scènes de crime.
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

Dernière modification : 27/05/2020

Haut de page