Covid-19 : Deux cas avérés à Djibouti

Retrouvez les dernières mises à jour concernant la situation à Djibouti

Le communiqué du Premier Ministre djiboutien, Abdulkader Kamil Mohamed, du 22/03 a pris une série de mesures afin d’éviter la propagation du Covid-19, dans un effort de vigilance renforcée.

Ainsi :
-  La mise en place d’un dispositif de lavage des mains dans tous les lieux publics. Les responsables des collectivités sont chargés de la mise en pratique de ces mesures.
-  La réduction des contacts à l’intérieur des bus publics et privés
-  Grands bus : un maximum autorisé de 14 personnes.
-  Mini-bus : un maximum autorisé de 6 personnes.
-  Tricycles : un maximum autorisé de 2 personnes.
-  La mise en place d’unités de lavage des mains à l’entrée des restaurants.
-  La séparation des espaces d’entrée et de sortie, et la mise en place d’un dispositif de lavage des mains à l’entrée et à la sortie concernant les marchés, les grandes surfaces, les banques et tout lieu public accueillant la population.
-  Fermeture des frontières à l’exception des moyens de transport de biens et de marchandises (aériennes, terrestres et maritimes) pour une durée de deux (2) semaines, et ce à compter de demain, le 23 mars 2020.
-  Des mesures d’accompagnement seront prises pour les Djiboutiens qui se trouvent à l’étranger pour leur apporter le soutien nécessaire à travers les ambassades et les consulats.
-  Fermeture de tous les lieux de loisirs (centres de développement communautaire, terrains de sport, cinémas, salle de spectacles et cérémonies).
-  Mise en place d’un dispositif de lavage des mains ou désinfection avec les solutions hydro-alcooliques, à l’entrée des hôtels.

Dans son dernier communiqué du 23/03/2020, le Ministère de la Santé djiboutien a par ailleurs annoncé que deux se sont avérés positifs. Une recherche de contact a été lancée, afin d’établir une potentielle chaine de transmission et d’effectuer des tests en conséquence. Les deux individus positifs se trouvent dans un état clinique rassurant.

Le président de la République, Ismaïl Omar Guelleh, s’est exprimé le 23/03 suite à cette annonce :
« Mesdames et Messieurs, Chers Compatriotes
Comme vient de nous le confirmer le ministère de la santé et grâce à notre dispositif national de lutte contre le COVID-19, les 2 premiers cas positifs à ce virus viennent d’être recensés sur notre territoire.
Il s’agit de deux personnes de nationalité djiboutienne un homme en provenance de France via Addis Abeba avec le vol Ethiopian Airlines et une femme en provenance d’Istanbul via le vol Turkish Airlines tous les deux arrivées le 17 mars 2020. Leur état clinique ne présente pour l’instant pas d’inquiétudes. Elles sont actuellement à Bouffard et leurs entourages ont été contactés.
Je demande à l’ensemble des voyageurs arrivées sur les vols des 14 derniers jours de venir se faire tester le plus rapidement possible au centre de prise en charge du Covid-19 sis à l’hôpital Bouffard et surtout de minimiser les contacts avec la population.
Nous demandons également à tous nos concitoyens de restreindre leurs déplacements au stricte nécessaire et d’éviter tout rassemblement.
J’ai par ailleurs décrété une semaine de congé pour l’ensemble du personnel non essentiel de l’administration en dehors bien évidemment des services de santé, de la police, de la gendarmerie et de l’armée.
Le personnel nécessaire au bon fonctionnement des services essentiels comme l’eau, l’électricité, les télécommunications, devront également travailler pour minimiser les contraintes pour la population.
Les commerces non essentiels devront également être fermés à l’exclusion des supermarchés, marchés et autre distributeur d’alimentation, des pharmacies et des banques, et les stations-service.
Je demande à l’ensemble de la population de respecter ces mesures et d’appliquer les consignes pour nous aider à contenir le COVID-19.
Le virus ne circule que si nous le faisons circuler. Restez chez vous en petit comité le plus possible afin de ne pas mettre en danger vos proches et vos concitoyens.
Je rappelle également les mesures barrières indispensables que sont le lavage des mains et le maintien des distances sociales.
Tout sera mis en œuvre pour que dans les prochains jours, les équipes sur le terrain puissent travailler, de façon sécurisée, à endiguer cette pandémie.
Ensemble nous y arriverons. »

Dernière modification : 23/03/2020

Haut de page