A Sankal, la France et le PAM s’engagent contre l’insécurité alimentaire

L’ambassadeur de France et la représentante du Programme Alimentaire Mondial se sont rendus dans la région de Dikhil, mercredi 30 octobre 2018, afin de constater les réalisations concrètes de leur programme d’assistance alimentaire. La visite s’est faite en présence des autorités locales, M. le préfet de Région et M. le président du Conseil régional.

La France et le Programme Alimentaire Mondial (PAM) agissent conjointement pour lutter contre l’insécurité alimentaire à Djibouti dans le cadre d’un projet de 5 mois. Financé à hauteur de 50 millions de FDJ par la France, ce projet doit permettre de distribuer plus de 330 tonnes de vivres aux populations vivant dans les zones reculées des régions de Dikhil, Arta et Tadjourah. Au total, plus de 10 000 personnes bénéficieront de cette aide qui cible en particulier les populations vulnérables où les actions de résilience ne sont pas réalisables.

Visite de terrain à Sankal

Arrivée dans le village de Sankal, à la frontière éthiopienne, la délégation a été chaleureusement accueillie par les nombreuses familles. L’ambassadeur de la France, M. Christophe Guilhou, ainsi que la représentante du PAM, Mme Mutinta Chimuka, ont pris la parole pour remercier les habitants de leur hospitalité et renouveler leur engagement à agir pour les populations en situation d’urgence alimentaire.

La représentante du PAM a ainsi évoqué l’intervention régulière du PAM dans cette région à travers le programme « Food for Assets » et les cantines scolaires. Elle a également rappelé la complémentarité de ce travail avec la stratégie du gouvernement et des autorités locales pour cibler les poches de vulnérabilité et favoriser la résilience face à la sécheresse.

Pour sa part, l’ambassadeur de France a souligné l’implication durable de la France dans la lutte contre l’insécurité alimentaire à Djibouti. En effet, ce projet succède à des actons similaires réalisées avec SOS Sahel en 2017 et avec Action contre la faim en 2016. Bien que la situation globale s’améliore dans le pays, la France reste mobilisée pour faire face à l’urgence alimentaire que subissent les familles vulnérables dans les zones rurales de Djibouti.

Dernière modification : 31/10/2018

Haut de page